Les Gentianacées

Gentianaceae Juss.

Groupe de plantes eudicotylédones gamopétales renfermant plus de 80 genres et environ 1.650 espèces herbacées ou arbustives.

Cette famille appartient à l’ordre des Gentianales. (Cladogramme : EUDIcotylédones→pentapétalées→astéridées→Lamiidées→gentianales)

 

Origine du nom : le mot gentiane vient du latin gentiana, qui selon Pline est issu de Gentilus, qui vivait vers l'an 150 avant Jésus-Christ ;

c'était un roi d'Illyrie (côte de l’Adriatique à l’ouest de l’actuelle Croatie) qui aurait recommandé une espèce de gentiane pour guérir la peste.

 

Les feuilles ordinairement sessiles sont opposées par 2 et celles de la base souvent en rosettes, sur des tiges parfois réduite ou nulles.

Les fleurs bisexuées, régulières, solitaires ou en nombre très variable sur des inflorescences de 5 à 9 lobes plus ou moins longuement ouverts.

Le fruit sec en capsule s'ouvre par 2 valves, à nombreuses petites graines.

 

Genres ouest-européens : Blackstonia, Centaurium, Cicendia, Comastoma, Exaculum, Gentiana, Gentianella, Gentianopsis, Schenkia, Swertia.

Toutes les plantes du site :   AF    GN    OZ  ou par Couleurs

Planches didactiques de quelques espèces :

Blackstonia perfoliata subsp. perfoliata (L.) Huds. - la Chlorette perfoliée

Centaurium erythraea subsp. erythraea Rafn - l’Érythrée commune

Centaurium littorale subsp. littorale (Turner) Gilmour - l’Érythrée littorale

Centaurium pulchellum (Sw.) Druce - l’Érythrée élégante

Gentiana lutea subsp. lutea L. - la Gentiane jaune

Gentiana orbicularis Schur - la Gentiane orbiculaire