Lexique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z

A-E  |  F-J  |  K-O  |  P-T  |  U-Z  |  Couleurs  |  Accueil  |  Les Monocotylédones  |  Les Dicotylédones  |  Les Ptéridophytes

Cabosse (nf) : fruit sec indéhiscent et volumineux du cacaoyer (Theobroma) renfermant les fèves de cacao.
Cactiforme (adj) : qui a une forme de cactus (en général tige à côtes épineuses).
Cactoïde (adj) : dont le port rappelle celui d'un cactus globuleux.

Cactophile (adj) : amateur de cactus, appliqué par extension aux amateurs de toutes les succulentes.
Caduc, caduque (adj) : qualifie un feuillage qui tombe le plus souvent à la mauvaise saison ou une pièce florale qui tombe précocement. Ant. : persistant.

Caduciflore (adj) : qualifie une plante dont les fleurs tombent prématurément ou facilement.

Caducifoliée (adj) : qualifie une plante vivace qui perd ses feuilles de manière périodique.

Caerulescent (adj) : qualifie un organe ou une plante virant vers un ton bleuté.

Caïeu (nm) : petit bulbe naissant à l'aisselle de l'écaille ou de la tunique d'un bulbe. Syn. : cayeu.
Cal (nm) : durcissement du tissu végétal au niveau d'une coupure ou d'une blessure. Tissu subéreux protecteur.

Calaminaire (adj) : qualifie une espèce se développant sur un sol riche en sels de zinc.

Calathide (nf) : inflorescence en capitule.

Calcariforme (adj) : qualifie l’organe d'une plante ayant la forme d'un éperon ou d’un cornet.

Calcicole (adj) : qui affectionne les terrains calcaires. Syn. : calcaricole, calciphile. Ant. : calcifuge.
Calice (nm) : enveloppe externe de la fleur, constituée de sépales protecteurs, généralement verts.

Caliciflore (adj) : qualifie une espèce dont les pièces florales s'incèrent sur un réceptacle concave en forme de coupe.

Calicinal (adj) : qui se rapporte au calice.

Calicule (nm) : verticille de pièces vertes (stipules) doublant l'extérieur du calice des Rosacées. Adj. : caliculé.

Calleux (adj): qui a des callosités, des renflements arides.

Callosité (nf) : renflement aride et raboteux sur certains organes.

Callus (nm) : chez les Poacées, renflement coriace à la base de la lemme d'un épillet.

Calyptriforme (adj) : qualifie le sommet d’un organe ou d’une inflorescence en forme de capuchon, de coiffe.

Cambium (nm) : couche de cellules dont la multiplication favorise l’accroissement radial de la tige et des racines. Il est situé entre le xylème et le phloème (le bois et l’écorce), où circule la sève.
Campanulé (adj) : qualifie un calice ou une corolle en forme de cloche, de clochette. Syn. : campaniforme.

Camptodrome (adj): qualifie un type de nervation dans laquelle les nervures secondaires, atteignant la marge, la longent en se courbant vers l'apex.

Campylotrope (adj) : qualifie un ovule recourbé, à la croissance inégale, de sorte que le micropyle se trouve éloigné du hile.

Canaliculé (adj) : creusé d'un sillon en forme de gouttière.

Canescent (adj) : qualifie la surface d’organe couverte d'une pilosité courte, dense, de couleur gris-blanchâtre, cendre.

Cannelé (adj) : qualifie un organe portant des côtes alternant avec des sillons. Syn. : sillonné.

Cannelure (nf) : côtes longitudinales et parallèles laissant entre elles des sillons réguliers plus ou moins profonds.

Capillaire (adj) : qualifie un organe fin comme un cheveu. Syn. : capilliforme.

Capité (adj) : qualifie un organe globuleux terminant une partie plus fine, comme une tête d’épingle.
Capitule (nm) : inflorescence dans laquelle de nombreuses petites fleurs sessiles sont insérées au même niveau sur un axe aplati, entouré d'un involucre de bractées, le tout ressemblant à une grande fleur unique. Syn. : synflorescence. Adj. : capituliforme, capitulaire.
Capsule (nf) : fruit sec déhiscent, composé de plusieurs carpelles soudés. Adj. : capsulaire.

Carambole (nf) : ce fruit d’une Oxalidacées, le carambolier, est une grosse baie à cinq côtés et angles prononcés à chair jaune.

Carde (nf) : tête épineuse de la cardère ou chardon à foulon (Dipsacus fullonum) utilisée autrefois pour le cardage.

Cardiotonique (adj) : qualifie l’élément actif d’une plante augmentant l’efficacité des contractions du cœur.

Carénale (adj) : chez les Lamiacées, type de préfloraison où la carène recouvre les ailes, qui recouvrent l’étendard.
Carence (nf) : privation ou manque d'un élément nutritif.

Carène (1) (nf) : angle plus ou moins bien marqué par la saillie longitudinale du dos de certains organes, qui est visible sur le profil transversal. Ex. : nervure centrale proéminente ou capsule carénée à la ligne de suture transversale.

Carène (2) (nf) : chez les Fabacées et les Lamiacées, structure résultant de la fusion des deux pétales inférieurs. Adj. : caréné.

Cariçaie (nf) : formation végétale des milieux humides dominée par des laîches (Carex).

Carminatif (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui aide à résorber les gaz de fermentations intestinales.

Carnivore (adj) : qualifie une plante capable d’attirer, capturer et transformer en éléments nutritifs de petits animaux.

Caroncule (nf) : excroissance charnue, parfois colorée au niveau du hile de certaines graines. Syn. : strophiole.

Carotène (nm) : pigment de couleur orangée synthétisé par les certains végétaux colorés (carotte, piment, tomate).
Carpelle (nm) : ensemble des éléments constitutifs du gynécée chez les Angiospermes, ce sont des feuilles modifiées ou des écailles qui se sont soudées ensemble. Organe reproducteur femelle de la fleur, il est formé d'un ovaire surmonté du style et du stigmate.

Carpellée (adj) : qualifie une fleur ne portant que le pistil ou des carpelles, sans organes mâles.

Carpique (adj) : qui a rapport au fruit.

Carpodie (nf) : fleur stérile chez les Typhacées.

Carpologie (nf) : science qui traite de l’étude des semences (graines, fruits,…) actuelles ou fossiles.

Carpophage (adj) : qualifie un être vivant se nourrissant de fruits.

Carpophore (nm) : structure en pied étroit prolongeant le réceptacle et portant le fruit.

Carpothèque (nf) : collection de fruits disponibles pour des travaux d’étude et de recherches mais aussi pour des expositions.

Cartacé (adj) : qualifie un organe qui a la texture du parchemin. Syn. : chartacé, parcheminé.
Caryopse (nm) : fruit sec indéhiscent, typique des Poacées, dont le péricarpe très mince est soudé à l’unique graine.

Caséeux (adj) : qui a la consistance rappelant celle du lait caillé, un peu crémeux et cassant.

Casque (nm) : partie supérieure de certaines fleurs, formée par le sépale supérieur et/ou des pétales concaves et arrondis, recourbés vers l'avant et jouant un rôle protecteur vis à vis des organes reproducteurs mâles.

Casse (nf) : fruit du cassier à la pulpe purgative (Acacia farnesiana), de la famille des Fabacées.

Cathartique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante étant fortement purgatif.

Cataphylle (nf) : organe foliaire souvent bractéiforme ou écailleux, situé à a la base d'une tige, d'un rameau, sur un rhizome, etc.

Caudé (adj) : qualifie l'extrémité d'un organe rétréci en appendice allongé, mou, flexible, comme une queue d'animal.
Caudex (nm) : organe de stockage situé au niveau du sol, composé d'une base de tige ou d'une racine enflée, ou des deux.
Caudiciforme (adj) : qui possède un caudex; les plantes de ce type se caractérisent par une division du travail entre les organes permanents, servant à emmagasiner l'eau et la nourriture, et les organes aériens, généralement éphémères, sièges de la photosynthèse.

Caudicule (nf) : chez les Orchidacées, petit pédoncule qui unit, au niveau de la bursicule, les pollinies au gynostème par l'intermédiaire d'une petite glande ou rétinacle.

Caule (préfixe ou suffixe) : relatif à la tige.

Caulescent (adj) : qualifie une plante possédant une tige aérienne. Ant. : acaule.

Cauliflore (adj) : qualifie une espèce dont les fleurs naissent directement sur le tronc, les branches et les rameaux.
Caulinaire (adj) : qualifie un organe inséré sur la tige principale.

Caulogénèse (nf) : désigne la formation des bourgeons à l'origine des tiges feuillées.

Caustique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui brûle les tissus végétaux et organiques.

Cayeu (nm) : petit bulbe issu de la transformation d’un bourgeon axillaire sis à l’aisselle de l’écaille ou de la tunique d’un bulbe.

Cécidologie (nf) : désigne l'étude des galles ou cécidies, excroissances ou malformations sur certains organes des végétaux. Elles sont provoquées par des insectes, acariens, champignons, virus, bactéries, etc.

Cédrat (nm) : fruit du cédratier, de la famille des Rutacées, à écorce jaune, épaisse et d'aspect verruqueux, et à jus très acide. Proche du citron, il peut mesurer 25 cm de long et peser 4 kg.

Cédricole (adj) : qualifie une espèce qui pousse sur ou près des cèdres (Cedrus).
Cellule (nf) : unité fondamentale de la structure d'une plante. Chaque cellule comporte une paroi, le cytoplasme, le noyau et différents éléments, notamment les chloroplastes. Adj. : cellulaire.
Cellulose (nf) : bois formé par les plantes à partir du carbone de l'atmosphère.

Cémentation (adj) : phénomène par lequel les écailles d'un cône, à la suite d'une dessiccation superficielle, ne s'ouvrent pas et ne dispersent pas leurs graines.

Cenelle (nf) : drupe rouge désignant le fruit de l’aubépine (crataegus).

Cénocarpe (nm) : fruit formé par la juxtaposition de plusieurs méricarpes.

Centrifuge (adj) : dont le développement s'effectue du centre vers la périphérie.

Centripète (adj) : dont le développement s'effectue de la périphérie vers le centre.

Centrospermée (adj) : qualifie une fleur dont les ovules sont insérés au centre de l'ovaire directement sur le réceptacle.

Cépacé (adj) : qui a l’aspect de l'oignon (du latin : caepa).

Cépée (adj) : qualifie une touffe possédant plusieurs tiges qui ont une même racine.

Céphalanthe (adj) : qualifie une inflorescence dont les fleurs sessiles sont réunies en tête.
Céphalium (nm) : proéminence se formant sur certains cactus couverte de poils laineux ou sétacés, et où se forment les fleurs.

Céracé (adj) : qualifie un organe couvert d’une substance ayant la texture de la cire. Syn. : cireux.

Céréales (nf/adj) : désigne l'ensemble des plantes cultivées pour leurs graines farineuses de la famille des Poacées. Nom faisant référence à Cérès, la déesse romaine des moissons.
Céréiforme (adj) : dont le port rappelle celui d'un cactus ordinaire. Syn. : céréoïde, cactiforme, cactoïde.

Cernes (nm) : ce sont des anneaux d'accroissement ligneux du xylème des arbres, différenciés chaque année par le bois clair printanier et sombre automnal.

Cerneau (nm) : fruit de la noix (Juglans) à l’intérieur de sa coque.
Cespiteuse (adj) : se dit d'une espèce qui croît en touffe compacte. Syn. : gazonnant. Ant. : solitaire.

Chagriné (adj) : couvert de petites granulations, comme la peau de chagrin.

Chair (nf) : désigne la partie succulente, dit parenchyme, de certains fruits. Syn. : sarcocarpe.         

Chalaze (nf) : zone de séparation du tégument et du nucelle où divergent les vaisseaux conducteurs qui irriguent l'ovule.

Chalazogamie (nf) : fécondation durant laquelle le tube pollinique pénètre dans l'ovule par la chalaze et non par le micropyle.

Chalumeau (nm) : tige simple, herbacée, sans nœud, et plus ou moins fistuleuse, comme celle des joncs.

Chaméphyte (nm) : type de plante basse, herbacée ou ligneuse, dont les bourgeons se trouvent entre 25 et 50 cm du sol en hiver.

Chancre (nm) : lésion par un champignon, du cambium et de l’écorce des tiges herbacées et des troncs d'arbres, ou des fruits.

Chanvre (nm) : fibre textile végétale durable provenant de Cannabis sativa, préparée rouissage et teillage comme le lin.

Charnu (adj) : qualifie un organe dont les tissus sont gorgés de suc.

Chasmogame (adj) : qualifie une fleur qui s’épanouit de façon à favoriser une pollinisation croisée, comme la plupart des fleurs.

Chasmophyte (nm) : type de plante vivant dans les fissures des rochers ou les fentes des murs.

Châtaigne (nf) : fruit du châtaignier entouré d’une cupule hérissée de piquants appelée bogue.
Chaton (nm) : inflorescence en épi serré de fleurs sessiles unisexuées, polonisées par le vent.

Chaume (nm) : tige aérienne des Poacées; le chaume est creux le plus souvent, sauf au niveau des nœuds.

Chiroptérochorie (nf) : désigne la dissémination des semences par les chauves-souris.

Chiroptérogame (adj) : qualifie une plante dont la pollinisation dépend des chauves-souris. Ces plantes sont réparties essentiellement dans les familles des Fabacées, des Cactacées, des Malvacées et des Bignoniacées produisant des fruits tropicaux.

Cheiroptérophile (adj) : qualifie une fleur appréciée et  polonisée par les chauves-souris.

Chènevis (nm) : nom de la graine de chanvre, utilisée pour la pêche, l'alimentation des oiseaux, ou la production d’huile.

Chevelu (adj) : qualifie le réseau de racines capillaires très fines se développant à partir des racines principales.

Chicotin (nm) : suc amer extrait de certaines plantes comme l'aloès ou le pissenlit.

Chimiotropisme (nm) : variation de mouvement des organes d'une plante influencés par des produits chimiques.

Chionophile (adj) : qualifie une espèce qui peut vivre dans la neige ou supporte un enneigement prolongé.

Chlorenchyme (nm) : ensemble des cellules du parenchyme contenant les chloroplastes, spécialisées dans la photosynthèse.

Chlorobionte (nm) : nom scientifique actuel de végétal, organisme vivant, algue ou plante terrestre, dont les parois des cellules sont constituées de cellulose et de protéine, et caractérisé par la présence de chlorophylle.
Chlorophylle (nf) : pigment vert azoté des plantes, situé dans les chloroplastes à l’intérieur de cellules végétales.

Chlorophyllien (adj) : qui a trait à la chlorophylle.
Chloroplaste (nm) : corpuscule lenticulé contenant la chlorophylle situé dans le protoplasme, et donnant la coloration verte.

Chlorose (nf) : décoloration plus ou moins prononcée des feuilles, due à un manque de chlorophylle ou à une perturbation physiologique qui peut être due à un agent pathogène.

Cholagogue (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui active la production de la bile.

Chondrosperme (adj) : qualifie une graine dont l'enveloppe (testa) est bien collée, et ne forme aucunes expansions à maturité. Ant. : physosperme.

Chorologie végétale (nf) : science issue de la biogéographie qui étudie la répartition et la densité géographique des espèces, et qui tente de préciser les causes de la présence d'une espèce en un lieu géographique.

Chromoplaste (nm) : organite caractérisé par l'accumulation de pigments autres que la chlorophylle qui confèrent la couleur jaune, orange ou rouge à certaines parties de la plante (fruits, fleurs, etc.).
Chromosome (nm) : corps allongé, contenu dans le noyau de la cellule et qui porte les gènes.
Cilié (adj) : bordé de poils un peu fermes, comme les paupières.

Ciliolé (adj) : bordé de petits cils.

Cime (nf) : partie supérieure d’une plante, d'un arbre, d’ampleur variable suivant les espèces.

Circadien (adj) : qualifie le phénomène biologique admettant une période égale à la durée du jour.

Circiné (adj) : qualifie un organe enroulé en forme de crosse ou une feuille enroulée sur elle-même sur la nervure longitudinale, de haut en bas.

Circumboréale (adj) : qualifie une espèce répandue dans tout l'hémisphère boréal, à l'exclusion de la zone tropicale.

Circumnutation (nf) : désigne le phénomène de mouvements hélicoïdaux de l'apex des plantes volubiles en croissance.

Circumpolaire (adj) : qualifie une espèce des régions arctiques et par extension des montagnes polaires.

Circumscindé (adj) : qualifie un organe se découpant circulairement.

Cireux (adj) : qualifie la surface d’un organe couvert d'un enduit plus ou moins collant et brillant, comme de la cire d'abeille.

Cirrhe (nf) : filament grêle à l'extrémité d'un organe.         

Cirrheuse (adj) : qualifie une feuille dont l'extrémité forme une vrille enroulée.

Cirrifère (adj) : qualifie un organe couvert de poils frisés.

Cistaie (nf) : formation végétale composée essentiellement de ciste (Cistus).

Citriforme (adj) : qualifie un organe de la forme d'un citron.

Clade (nm) : dans la classification phylogénétique, groupe monophylétique constitué d'un organisme vivant et de sa descendance.

Cladistique: (nf) : classification en groupes de parenté évolutive, en arborescence sous forme de cladogrammes.
Cladode (nm) : petit rameau aplati, chlorophyllien, naissant à l'aisselle d'une bractée et simulant une feuille.

Claviforme (adj) : qualifie un organe en forme de massue.
Cleistogame (adj) : qualifie une fleur qui ne s’ouvre pas et dont la pollinisation se fait par autofécondation.

Clinandre (nm) : chez certaines Orchidacées, petite dépression du sommet de la colonne où sont logées les pollinies.
Clinanthe (nm) : désigne le sommet dilaté  en plateau d’un pédoncule où s’attachent les fleurs d’un capitule.
Clone (nm) : groupe de plantes génétiquement identiques, comme celles produites par un même individu propagé par multiplication végétative.

Clypéiforme (adj) : qualifie un organe en forme de bouclier.

Co-adnées (adj) : qualifie des feuilles opposées et soudées par leurs bases.

Coalescent (adj) : caractérise deux organes liés entre eux mais facilement séparables.

Cochléaire (adj.) : qualifie une préfloraison dans laquelle un pétale recouvre les deux pétales qui le borde, eux-mêmes recouvrant les deux derniers pétales qui se chevauchent.

Coenocarpe (adj) : qualifie un gynécée ou un fruit composé de plusieurs carpelles soudés.
Cœur (nm) : partie centrale de la tige ou du tronc, faite de moelle pour la plante jeune, de bois pour la plante adulte.
Coiffe (1)(nf) : sorte de capuchon terminant une racine.

Coiffe (2)(nf) : petit capuchon membraneux couvrant la capsule des Bryophytes.

Coir, couar (nm) : fibre de la noix de coco (Cocos nucifera) utilisée en corderie.

Coléoptile (nm) : gaine protectrice translucide et pointue couvrant les jeunes pousses des Poacées.

Coléorhize (nm) : espèce de capuchon protégeant la radicule des plantules des Poacées.

Collatéraux (adj) : chez les Monocotylédones, qualifie les bourgeons placés de part et d’autre du bourgeon principal.

Collenchyme (nm) : tissu végétal de soutien des herbacées dont les parois des cellules sont épaissies par de la cellulose.

Collet (nm) : partie de la plante comprise entre la tige et les racines ; la plupart du temps cette partie se situe au niveau du sol.

Collètre (nm) : ensemble de poils sécrétant un mucilage épais, couvrant certaines stipules ou certaines écailles de bourgeons.

Colonie (nf) : groupe de plantes en sujets apparemment distincts, s'étendant à partir d'un pied initial par multiplication végétative.

Colonisatrice (adj) : qualifie une espèce apte à coloniser des terrains nus et participant aux stades initiaux d'une série dynamique.

Colonne (nf) : organe caractéristique des Orchidacées qui comprend les éléments mâles et femelles de la fleur.

Colonnée (adj) : se dit d'une plante dont le port a une forme de colonne ou de fuseau étroit. Syn.: columnaire.

Colophane (nf) : résidu sec de la distillation de la gemme du pin, servant à faire du vernis, ou à enduire les crins des archets.

Colpé (adj) : qualifie un grain de pollen montrant un ou plusieurs sillons très allongés dans l'exine.

Colporé (adj) : qualifie un grain de pollen doté à la fois de sillon(s) et de pore(s) dans l'exine.

Columnifère (adj) : définit un androcée dont les filets sont soudés entre eux et forment un tube.

Commissure (nf) : zone de contact entre deux organes soudés.

Composée (adj) : qualifie une feuille formée de sous-unités appelées folioles.

Composée palmée (adj) : qualifie une feuille composée de plusieurs folioles fixées au même niveau.

Composée imparipennée (adj) : qualifie une feuille comportant un nombre impair de folioles disposées de chaque côté de la nervure principale puis donc une foliole terminale.

Composée paripennée (adj) : qualifie une feuille comportant un nombre pair de folioles disposées de chaque côté du rachis.

Comprimé (adj) : qualifie un organe aplati longitudinalement.

Conceptacle (1) (nm) : organe particulier des champignons renfermant des sporanges ou thèques.

Conceptacle (2) (nm) : réceptacle des différentes parties de la fleur.

Conchoïde (adj) : qualifie un organe ayant la forme d’une coquille, d’un coquillage, d’une conque.
Concinnus (nm) : inflorescence dont toutes les fleurs se trouvent du même côté.

Concolore (adj): d'une même couleur (Ex. : les deux faces d’une feuille). Ant. : discolore.

Concrescents (adj) : qualifie deux organes qui sont intimement réunis ou soudés.

Condupliqué (adj) : qualifie un organe plié en deux vers l’intérieur dans le sens de la longueur.

Cône (nm) : organe reproducteur des Conifères, formés de feuilles modifiées dont le femelle donne des graines.

Confluents (adj) : se dit de deux organes qui, entrant en contact, se soudent les uns aux autres.

Congloméré (adj) : qualifie ce qui est réuni en une seule masse. 

Conifère (nm) : espèce végétale ligneuse à aiguilles souvent persistantes dont les fleurs femelles sont groupées en cônes.

Coniférienne (adj) : qualifie une espèce qui produit des cônes, comme le pin, le sapin et l’épinette.

Coniférophyte (nm) : ancienne appellation du Pinophyte.
Connés (adj) : qualifie des organes semblables soudés par leur base dès la naissance.

Connectif (nm) : prolongement du filet de l’étamine qui se soude à l’anthère, entre les thèques.

Connivents (adj) : qualifie des organes rapprochés les uns des autres sans pour autant êtres soudés.

Contorté (adj) : qualifie une préfloraison dans laquelle chaque pétale recouvre partiellement l'un des deux pétales qui l'encadrent, cependant qu'il est partiellement recouvert par l'autre, formant ainsi une spirale.

Contracté (adj) : qualifie un organe présentant plusieurs rétrécissements ou étranglements.
Convergence (nf) : phénomène par lequel des organismes totalement étrangers, soumis aux mêmes processus de sélection, finissent par se ressembler.

Convoluté (adj) : qualifie un organe enroulé sur lui-même, en cornet.

Copal (nm) : résine naturelle dure, provenant d'exsudations d'espèces tropicales et utilisée dans la fabrication des vernis.

Coque (nf) : chaque loge d’une capsule quand celle-ci se fragmente à maturité.

Coralliforme (adj) : qualifie un organe ramifié à la façon du corail.
Cordée (adj) : qualifie une feuille en forme de cœur avec l’échancrure en bas. Syn. : cordiforme.

Coriace (adj) : qualifie une feuille tenace, flexible, et plus ou moins épaisse comme le cuir.

Corme (1)(nf) : fruit du cormier (Sorbus domestica, Rosacées) semblable à une petite poire appelée aussi poirillon.

Corme (2)(nf) : type de bulbe sous forme de racine enflée pleine, comme chez les Colchiques (Colchicum automnale)

Cormophyte (nm) : terme désuet distinguant un végétal composé d’une tige de feuille par opposition au thalle du Thallophyte. Ils comprennent les Bryophytes sans système racinaire et vasculaire, et les Trachéophytes en ayant.

Cormus (nm) : organe de réserve souterrain ayant l’aspect d’un bulbe et formé d’une tige renflée entourée d’écailles foliacées.

Corniculé (adj) : qualifie un organe enroulé en forme de cornet, ou pourvu de petites cornes.
Corolle (nf) : verticille intérieur du périanthe, composé de pétales généralement colorés. Adj.: corollaire.

Corolliflore (adj) : qualifie une plante dont les étamines sont insérées sur la corolle.

Coroniforme (adj) : qualifie un organe en forme de couronne.

Coronule (nf) : petite couronne au centre de la fleur formée par les languettes des pétales.
Corymbe (nm) : inflorescence à sommet aplati, chez laquelle les pédicelles sont insérés en différents points sur l'axe.

Cosse (nf) : péricarpe de la gousse des Fabacées, s’ouvrant à maturité en deux valves.

Costé (adj) : qualifie un organe pourvu de côtes, de lignes saillantes. Syn. : côtelé, costelé.
Côte (nf) : saillie longitudinale, parfois ailée, parcourant une tige ou le fruit des Apiacées. Adj. : costal.

Cotonneux (adj) : qualifie un organe recouvert de poils blanchâtres mous, courts et entremêlés et doux ou toucher.
Cotylédon (nm) : organe nourricier embryonnaire, commun à toutes les espèces de plantes à graines.  Il est unique chez les Monocotylédones, double chez les Dicotylédones et parfois jusqu'au nombre de dix ou douze chez les Pinophytes. Syn. : cotyle.

Cotylédonaire (adj) : qualifie la première feuille naissant de la substance même de chaque cotylédon de la graine. Elle est souvent dissemblable de celles que produira ensuite la plante.

Syn.: séminale.

Coudé (adj) : se dit d’un organe plié en forme de coude.

Coulant (nm) : c’est un bourgeon auxiliaire qui s’allonge en tige rampante, avant de produire des racines et de nouvelles plantes. Syn. : courant, stolon.

Coumarine (nf) : molécule végétale à odeur de foin coupé présente par exemple dans la flouve (Anthoxanthum).
Couronne (nf) : dans la gorge de certaines fleurs, relief en couronne formé soit par des étamines soudées, soit  par des appendices membraneux ou écailleux soudés entre eux.

Coussin (nm): touffe plus ou moins dense de petites plantes de la même espèce.

Coussinet (nm) : bourrelet ou excroissance sur laquelle s’attache le pétiole d’une feuille.

Crampon (nf) : sorte de racines adventives aériennes, grâce auxquelles certains végétaux se fixent sur un support.

Craspédodrome (adj) : qualifie un type de nervation où les secondaires vont jusqu'à la marge, souvent à la pointe d’une dent.

Crassicaule (adj) : qualifie une plante à tige charnue.

Crassifolié (adj) : qualifie une plante à feuilles charnues.

Crassinucellé (adj) : qualifie un ovule pourvu d'un nucelle épais, charnu.

Crassulescent (adj) : qualifie un organe charnu, ou la plante entière charnue.

Cratériforme (adj) : se dit d’un organe en forme de coupe, de cratère.
Crénelé (adj) : qualifie le bord d’une feuille découpé par de larges dents arrondies appelées crénelures.

Crête (nf) : partie des sépales réfléchis de certaines Iridacées.

Crispée (adj) : qualifie une feuille dont la surface forme des rides en se contractant.
Cristation (nf) : développement anormal d'une tige ou d'une feuille de plante grasse en forme monstrueuse, en forme d'éventail.

Cristé (adj) : se dit d'un végétal porteur d'une malformation évoquant une crête de volaille. Il s'agit en général d'un apex étiré latéralement, formant une ligne ondulée ou froncée.

Cruciforme (adj) : en forme de croix, comme la corolle à quatre pétales des Brassicacées.

Crustacé (adj) : caractérise les feuilles incrustées de cristaux calcaires. Syn. : crustuliniforme.

Cryptochrome (nm) : désigne une protéine réceptrice de la lumière bleue chez les plantes.
Cryptogame (adj) : plante dont les organes reproducteurs sont invisibles et qui ne produit ni fleurs, ni fruits. Ant. : phanérogame.

Cryptogamie (nf) : étude des plantes sans fleurs regroupant la mycologie, la lichénologie, la phycologie, la bryologie, etc.

Cryptophyte (nm) : type de plante dont les bourgeons sont souterrains ou sous l’eau durant les périodes de repos végétatif.

Cucullé (adj) : qualifie un organe en forme de capuchon. Syn. : cuculliforme.

Culinaire (adj) : qualifie une plante comestible qui peut être utilisée dans la préparation de recettes.

Culmaire (adj) : relatif au chaume des Poacées; qualifie notamment les feuilles naissant sur le chaume.

Cultigène (adj) : désigne une plante cultivée n’ayant pas d'ancêtre sauvage connue.                                                                                                              Haut de page
Cultivar (nm) : groupe taxonomique de plantes cultivées, qui se distingue par tout caractère stable et identifiable; variété cultivée.

Cunéiforme (adj) : en forme de coin ou de triangle renversé, s’élargissant de la base vers le sommet. Syn. : cuné.

Cupule (nf) : réceptacle ligneux écailleux en forme de coupe, issu de la soudure des bractées, entourant la base de certains fruits.

Cupulifères (nf) : ancien nom des Fagacées faisant référence à la cupule entourant leurs fruits.

Cupuliforme (adj) : qualifie un organe en forme de petite coupe.

Curvinervée (adj) : qualifie une feuille dont les nervures longent la courbure de la marge du limbe, partant d’un même point à la base et se rejoignant à l’apex.

Cuspidé (adj) : qualifie un organe se terminant assez brusquement en pointe aiguë, mais non forcément rigide. Syn. : acuminé.
Cuticule (nf) : fine couche imperméable cireuse de l’épiderme de certaines feuilles. Adj. : cuticulaire.

Cutine (nf) : substance chimique composée d'un mélange imperméable de cires, d'acides gras, de savons ou de matières résineuses et alcooliques, et qui constitue la partie essentielle de la cuticule de nombreuses plantes. Adj. : cutinisées.

Cyathe (nm) : inflorescence des Euphorbes, chez qui une fleur femelle unique est entourée de plusieurs fleurs mâles, le tout entouré d'un involucre de bractées pétaloïdes et ressemblant à une fleur unique. Syn. : Cyathium. Adj. : cyathiforme.

Cycle floral (nm) : ensemble des pièces florales d'un même type insérées en un verticille circulaire.

Cyclique (adj) : qualifie une fleur dont toutes les pièces s'insèrent sur le réceptacle selon des verticilles successifs.

Cylindracé (adj) : qualifie un organe plus ou moins cylindrique. Syn. : subcylindrique.
Cylindre central (nm) : partie centrale de la tige ou du tronc, faite de moelle, puis de bois pour la plante adulte. Syn.: cœur.
Cyme (nf) : type d'inflorescence, chez qui la fleur la plus âgée est située au centre et au sommet de l'axe, les fleurs suivantes naissant sur des ramifications inférieures. Adj. : cymeuse. Subdivision : cymule.

Cynorrhodon (nm) : faux fruit de l’églantier à la pulpe comestible, acide et astringente, plus connu sous le nom de poil à gratter.

Cypsèle (nf) : akène dérivé d'un ovaire infère à une seule loge, et donc avec une seule semence à embryon droit.

Cystolithes (nm) : cristaux de sel de calcium présents au sein du limbe de certaines feuilles et visibles extérieurement à l’état sec.

Cytisine (nf) : alcaloïde présent dans de nombreuses plantes de la famille des Fabacées. Syn. : sophorine.
Cytologie (nf) : étude des cellules et, notamment des chromosomes qu'elles contiennent.
Cytoplasme (nm) : contenu de la cellule vivante; région comprise entre la membrane plasmique et le noyau.

 

                                                       A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z