Lexique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z

A-E  |  F-J  |  K-O  |  P-T  |  U-Z  |  Couleurs  |  Accueil  |  Les Monocotylédones  |  Les Dicotylédones  |  Les Ptéridophytes

Tablier (nm) : pétale médian inférieur caractéristique des Orchidacées, en forme de lèvre orientée vers le bas. Syn. : labelle.

Tactisme (nm) : mouvement d'un végétal se déplaçant en réponse à un facteur extérieur: lumière (phototactisme), température (thermotactisme), substance chimique (chimiotactisme)...

Tallage (nm) : chez les Poacées, formation de pousses au niveau des nœuds inférieurs, constituant une touffe herbacée.

Talle (nf) : pousse partant du collet d'une plante et aboutissant à la formation d'une touffe dense.

Tannifère (adj) : qualifie une espèce renfermant du tannin, substance chimique soluble dans l'eau présente dans maints organes.

Tapissante (adj) : qualifie une espèce capable de recouvrir le sol par émission de tiges rampantes.

Tardive (adj) : désigne une plante ne fleurissant et fructifiant que vers la fin de l'automne. Ant. : hâtive, précoce.

Taxon (nm) : terme qualifiant une unité de classification de rang quelconque.
Taxonomie (nf) : étude de la classification, comprenant la nomenclature.

Tegmen (nm) : tégument interne de la graine réduit à une fine pellicule.                    

Tégument (nm) : enveloppe parfois très dure des graines. En général, membrane enveloppant un organe.

Teille (nf) : écorce interne du tilleul (Tilia, Malvacées) utilisée pour confectionner de la ficelle et de la corde d’une grande qualité.

Télétoxique (adj) : qualifie une plante émettant une substance chimique inhibant la croissance d’une autre plante proche.

Ténifuge (adj) : qualifie l’élément chimique  actif d’une plante qui provoque l’expulsion du ténia (ver solitaire).

Ténu (adj) : qualifie un organe de petite taille.

Ténuiflore (adj) : qualifie une plante produisant des fleurs de petite taille.

Ténuifolié (adj) : qui a des feuilles ou folioles grêles.
Tépale (nm) : désigne une pièce du périgone, périanthe non différencié en calice et corolle.

Tératologique (adj) : relatif à la malformation ou anomalie monstrueuse de l'organe d'une plante.

Térébrant (adj) : qui creuse des galeries dans un corps dur, comme certains insectes.

Térète (adj)(vx) : qualifie un organe ne présentant pas d'angles parqués.
Terminal (adj) : situé au bout de l'axe.

Ternatiséqué (adj) : qualifie un organe divisé en trois segments. Syn. : triséqué.              

Ternés  (adj) : qualifient des organes disposés par trois.

Tesselée (adj) : qualifie une feuille marquée d'un fin dessin à carreaux, comme une mosaïque, du vernis fendillé.

Test (nm) : tégument externe de la graine pouvant porter pointes, crochets, poils, aile, etc., jouant un rôle dans la dissémination de cette graine. Syn. : testa.

Tête (nf) : inflorescence plus ou moins globuleuse groupant de nombreuses fleurs serrées.

Tétracyclique (adj) : désigne une fleur présentant quatre verticilles de pièces florales : calice, corolle, androcée et gynécée.

Tétradyname (adj) : qualifie un androcée à six étamines dont quatre étamines ont un filet long et deux un filet plus court.

Tétragone (adj) : se dit d'un organe à quatre angles.                        

Tétrakène (adj) : fruit formé de quatre akènes juxtaposés qui se dissocient à maturité.

Tétramère (adj) : qualifie une fleur dont tous les verticilles sont formés de quatre pièces.

Tétraploïde (adj) : qualifie un organisme dont les chromosomes de base figurent en quatre exemplaires dans le noyau cellulaire.

Tétrasperme (adj) : qui a quatre graines.

Thalamiflore (adj) : qualifie une espèce dont les pièces florales s'incèrent sur un réceptacle conique ou convexe.

Thalamus (nm) : extrémité enflée et convexe du pédoncule floral où s'incèrent les pièces du périanthe.

Thalle (nm) : organe végétatif non différencié en tige, feuilles ou racines, des végétaux inférieurs (algues, lichens, mousses) et des champignons.

Thallophyte (nm) : végétal inférieur non vascularisé et dépourvu de tige, de racines et de feuilles (champignons, algues, lichens).

Thèque (nf) : loge de l’anthère, généralement double, contenant les sacs polliniques.

Thermogènes (adj) : qualifie certaines plantes capables de produire de la chaleur et même de la réguler pour lutter contre le gel.

Thermonastie (nf) : type de nastie qui répond aux variations quotidiennes de température, provoquant par exemple l’ouverture et la fermeture de la corolle.

Thermophile (adj) : désigne une plante préférant se développer à une température relativement élevée et craignant le froid.

Thérophyte (nm) : type de plante annuelle accomplissant son cycle vital en moins d’un an, puis subsistant sous forme de graine.

Thigmotropisme (nm) : type de tropisme qui répond à une stimulation tactile.

Thionitrophile (adj) : qualifie une espèce aimant les milieux riches en soufre et azote, issus de fermentations organiques.

Thylle (nm) : excroissance des cellules de la paroi intérieure d’un vaisseau provoquant son obstruction.
Thyrse (nf) : type d'inflorescence pyramidale composée correspondant à une grappe de cymes.

Thyrsoïde (adj) : qualifie une inflorescence composée : panicule finie de cymes.

Tige (nf) : partie des plantes vasculaires généralement aérienne et très variable dans ses dimensions, sa direction, sa forme, qui porte les feuilles et les organes reproducteurs et qui conduit la sève entre les racines et les feuilles.

Tigelle (nf) : axe de la plantule portant le(s) cotylédon(s).

Tillaie (nf) : formation végétale forestière dominée par les tilleuls.

Tinctoriale (adj) : qualifie une plante dont certains organes peuvent servir à préparer des colorants et des teintures.
Tissu (nm) : ensemble de cellules de forme et de fonctions similaires spécifique.
Tomenteux (adj) : qualifie un organe couvert de poils cotonneux ayant l'aspect de duvet.

Tomentum (nm) : duvet plus ou moins dense formé par des poils dressés, très courts et feutrés.

Tonique (adj) : qualifie l’élément chimique  actif d’une plante qui exerce une action fortifiante sur l’organisme.

Tordue (adj) : qualifie une préfloraison où chaque pièce a un bord recouvrant et un bord recouvert, en spirale. Syn. : contorté.

Torpeur (nf) : désigne le ralentissement du métabolisme d’une plante pendant la saison difficile par une réduction de ses activités.

Torsadé (adj) : qualifie un organe tordu en hélice.

Tortueux (adj) : qualifie un arbuste aux rameaux tordus et torsadés.

Toruleux (adj) : qualifie un organe cylindrique formé d’une série successive de renflements et d'étranglements.

Totipotence (nf) : désigne la faculté qu'a une cellule de régénérer toutes les parties d'un organisme en se divisant.

Touffe (nf) : rassemblement de plusieurs rosettes d’une même espèce formant une masse compacte et homogène.

Toundra (nf) : zone végétale buissonnante ou herbacée formée de quelques graminées, de lichens, d’arbustes nains ou rampants. Elle est présente dans les régions arctiques  ou en haute montagne, où la température du mois le plus chaud y est inférieure à 10°C.

Touradon (nm) : structures en mottes arrondies formées dans certaines tourbières par la pousse annuelle de certaines plantes sur leurs anciennes racines et feuilles mortes en décomposition ralenties par l'acidité du milieu. Adj. : tourbeux.

Tourbière (nf) : marécage souvent acide et pauvre en matière organique où se développent habituellement les sphaignes et parfois les plantes carnivores.

Toxique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui est vénéneux et dangereux pour l’organisme.

Traçant (adj) : qualifie un appareil souterrain se développant horizontalement autour de l'axe aérien de la plante. Ant. : pivotant.

Trachéide (nf) : désigne une des deux structures conductrices de sève du xylème avec celle des vaisseaux ; elle est dite annelée ou spiralée, et ses parois transversales permettent une circulation de la sève en chicane.

Trachéophytes (nm) : sous-règne de végétaux associant les Ptéridophytes et les Spermatophytes, caractérisés par la présence de systèmes racinaires et vasculaires parfaits (vaisseaux) ou imparfaits (trachéides).
Transpiration (nf) : perte d'eau par évaporation à la surface des feuilles; phénomène moteur de la montée de sève brute.

Triaperturé (adj) : qualifie un grain de pollen typique des Dicotylédones évoluées, ayant trois sillons ou pores germinatifs.

Trichomes (nm) : structures épidermiques à la forme de poils couvrant des organes, pouvant notamment sécréter des huiles essentielles, des résines ou des gommes, ou jouer un rôle contre les prédateurs herbivores.

Tricolpé (adj) : qualifie tout organe portant trois sillons, notamment un grain de pollen ayant trois pores germinatifs.

Tricuspide (adj) : qualifie un organe qui se termine par trois pointes.

Triécie (nf) : particularité d'une espèce polygame qui présente distinctement des pieds mâles, femelles et hermaphrodites.

Trifide (adj) : qualifie un organe qui se termine par trois longues pointes ou divisé en trois parties.

Trifoliée (adj) : qualifie une feuille dont le pétiole porte trois folioles. Syn. : ternée.

Trigone (adj) : qualifie un organe à trois angles, une tige à section triangulaire.

Trilobé (adj) : se dit d’un organe structuré en trois lobes.

Triloculaire (adj) : qualifie un organe possédant trois loges, trois cavités.

Trimère (adj) : qualifie une fleur dont chacun des verticilles est formé de trois pièces identiques.

Trimonécie (nf) : particularité d'une espèce qui porte à la fois distinctement des fleurs mâles, femelles et hermaphrodites. Adj. : trimonoïque.

Trinervée (adj) : qualifie une feuille présentant trois nervures bien marquées.

Tripartite (adj) : qualifie un organe, une feuille divisée presque jusqu’à la base en trois partitions.

Tripennatiséqué (adj) : décrit une feuille bipennatiséquée avec des divisions supplémentaires.

Tripliqué (adj) : qualifie un organe plié en trois.

Triquètre (adj) : qualifie un organe à trois angles aigus, presque tranchants.

Triséquée (adj) : qualifie une structure divisée en trois segments. Syn. : ternatiséquée.

Trisperme (adj) : désigne une plante fructifiant en trois graines.

Tristique (adj) : qualifie des organes disposés sur trois lignes, le long d'un axe commun, sur un même plan.

Triternatiséquée (adj) : qualifie une feuille trois fois divisée en trois segments.

Triterpène (nm) : hydrocarbure végétal aromatique.

Trivalve (adj) : qualifie un fruit s'ouvrant par trois valves.

Trogne (nf) : arbre dont on exploite les branches ou les rameaux en le taillant périodiquement toujours au même niveau de coupe.

Tronc (nm) : tige âgée des Dicotylédones ligneuses, résultant d'un important développement des tissus secondaires.

Tronqué (adj) : qualifie un organe brusquement interrompu, coupé par une ligne transversale.

-trophe (suffixe) : relatif à la nutrition.

Tropisme (nm) : mouvement d'orientation d'un organe en voie de croissance chez un végétal dont l'ensemble demeure immobile, et qui est sous la dépendance de facteurs extrinsèques comme la gravité (graviotropisme, géotropisme, arthotropisme ), la stimulation tactile (thigmotropisme ou haptotropisme), la lumière (phototropisme), le soleil (héliotropisme), l’humidité (hydrotropisme), la présence de certains composés chimiques (chimiotropisme). On distingue tropisme positif ou négatif selon qu'il y a attirance ou répulsion.

Tropophile (adj) : qualifie une plante dont la morphologie et la biologie changent sensiblement de caractère selon les saisons.

Tube (nm) : partie inférieure cylindrique rétrécie d’une corolle ou d’un calice formée par les pétales ou sépales soudés. D’autres organes ont des formations en tube comme quand il est staminal et que les étamines soudées entre elles entourent le pistil, ou celui qualifié de pollinique amenant les cellules spermatiques vers l’ovule. Adj. : tubulaire, tubuleux.
Tubercule (nm) : toute excroissance renflée, souterraine ou aérienne, contenant des substances nutritives de réserve fonctionnelles pour une saison seulement. Adj. : tuberculé, tubéreux, tuberculeux, tubérisé, tuberculiforme.
Tubulées (adj) : chez les Astéracées, qualifient les fleurs centrales de certains capitules dont la corolle est soudée en tube. 

Tubuleuse (adj) : chez les Astéracées, qualifie une petite fleur à corolle symétrique.
Tunique (nf) : type de bulbe constitué de plusieurs cercles concentriques de gaines foliaires. Adj. : tuniqué.

Turbiné (adj) : qualifie un organe en forme de toupie, en cône renversé.

Turficole (adj) : se dit d’une espèce affectionnant les tourbières ou les zones tourbeuses.

Turgescence (nf) : phénomène de croissance d’une cellule végétale par l’augmentation du volume en eau de sa vacuole atteignant ainsi 90 % du volume total de cette cellule. Adj. : turgide. Ant. : plasmolyse.

Turion (nm) : bourgeon de certaines plantes, notamment aquatiques, se formant pour résister aux rigueurs de l'hiver et en vue du renouvellement de la plante au printemps. Adj. : turionifère. Syn. : hibernacle.

 

                                                       A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z