Lexique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z

A-E  |  F-J  |  K-O  |  P-T  |  U-Z  |  Couleurs  |  Accueil  |  Les Monocotylédones  |  Les Dicotylédones  |  Les Ptéridophytes

Quadrangulaire (adj) : qualifie un organe, notamment une tige, qui présente une section à quatre angles.

Quadrifide (adj) : qualifie un organe qui a quatre divisions.

Quadrifoliée (adj) : qualifie une plante qui a les feuilles disposées quatre par quatre.

Quaternés (adj) : qualifie des organes insérés par quatre.

Quercicole (adj) : qualifie une espèce qu’on trouve particulièrement sous les chênes (Quercus, Fagacées).

Quercifoliée (adj) : qualifie une feuille ressemblant à celle du chêne.

Quinconciale (adj) : qualifie une préfloraison d'un périanthe de cinq pièces dans laquelle deux pétales sont recouvrant, deux sont recouverts et un est à la fois recouvert et recouvrant.

Quinnés (adj) : qualifie des organes disposés par cinq.

Quinquefoliée (adj) : qualifie une plante qui a les feuilles disposées cinq par cinq.

 

Racème (nm) : type d'inflorescence simple chez lequel l'axe se développe au sommet, dont les fleurs sont disposées sur un axe commun et dont le développement est proportionnel à leur âge, la floraison s'effectuant de la base vers l'apex. Cette disposition appelée aussi grappe donne à la plante une allure pyramidale, présentant tous les stades d'évolution de la fleur. Adj. : racémeux.

Racémule (nm) : petit racème secondaire.

Rachéole (nf) : rachis secondaire, axe ultime et très court de l'épillet des Poacées et des Cypéracées.

Rachilla (nf) : axe principal de l’épillet des Poacées.

Rachis (nm) : axe principal d’une feuille composée-pennée.

Racinaire (adj) : qui se rapporte aux racines.

Racine (nf) : organe souterrain végétatif des Spermaphytes et des Ptéridophytes assurant la fixation du végétal au sol, et lui permettant d'absorber l'eau et les substances dissoutes dans le sol. Elle a un géotropisme positif.

Radiale symétrie) (adj) : dont les pièces sont disposées également autour d’un point central comme les rayons d’une roue.
Radical (adj) : prenant naissance à la base de la tige près du collet ou au niveau du sol.

Radicante (adj) : qualifie une tige couchée redressée émettant des racines adventives au contact du sol.
Radicelle (nf) : petite ramification de racines, servant à l'absorption des sels en solution.
Radicule (nf) : première racine apparaissant sous une graine. Adj. : radiculaire.

Radié (adj) : désigne le capitule des Astéracées comportant à la fois des fleurs tubulées au centre et ligulées à la périphérie.

Rafle (nf) : ensemble du pédoncule et des pédicelles d'une grappe de fruits.

Rafraîchissant (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui calme la soif.

Rameau (nm) : axe de nature caulinaire, développé à partir d'un bourgeon et portant ou non des feuilles. Adj. : raméal.

Ramentacée (adj) : qualifie une tige couverte de petites écailles membraneuses, sèches, et éparses.

Rameux, ramifié (adj) : divisé en plusieurs tiges secondaires, en nombreux rameaux.

Ramification (nf) : fait qu'une unité morphologique du corps végétal donne naissance à une ou plusieurs unités nouvelles de même nature fondamentale qu'elle-même.

Ramiflorie (nf) : type inflorescence où les fleurs naissent sur des parties, défeuillées ou non, des rameaux.

Ramille (nf) : jeune rameau, fin et grêle, à l’extrémité d’un rameau.

Rampant (adj) : qualifie l’organe d’une plante croissant parallèlement au sol en émettant ou non des racines adventives.

Ramule (nf) : petit rameau ou ramille. Il existe même, plus petite encore, la ramuscule.

Ramure (nf) : ensemble des rameaux d'un arbre.

Raphé (nm) : zone de contact entre le funicule et les téguments d'un ovule anatrope formant une crête dorsale sur celui-ci et sur la graine qui en dérive.

Raphia (nm) : fibre provenant des feuilles d'un palmier (Raphia ruffia, Arécacées), originaire de Madagascar.
Raquette (nf) : segment de tige aplatie de certaines Cactacées ayant la forme d'une raquette de tennis.

Rayon (nm) : pédoncule d'ombelle ou pédicelle d'ombellule.

Rayonnants (adj) : qualifient les pétales extérieurs lorsqu’ils sont plus grands que les intérieurs.
Réceptacle (nm) : sommet dilaté d’un pédoncule, portant les pièces florales ou sorte de plateau portant les fleurs d’un capitule.

Rectinerve (adj) : qualifie une feuille à nervures à peu près rectilignes.

Récurvé (adj) : qualifie un organe courbé vers l'extérieur, avec la concavité en dehors. Ant. : incurvé.

Réfléchi (adj) : renversé à l’opposé de sa direction initiale en faisant un angle aigu avec l'axe principal.

Réfracté (adj) : qualifie un organe brusquement dirigé vers le bas dès son point d'insertion.

Régime (nm) : infrutescence en grappe particulière à l’extrémité d’un rameau de palmier, de bananier, etc.

Régulière (adj) : qualifie une fleur dont chaque verticille ou cycle présente une symétrie axiale par rapport au réceptacle.

Rejet (nm) : nouvelle pousse apparaissant au pied de la plante mère.

Relicte (nf) : espèce auparavant plus répandue, ayant persisté très localement grâce à des conditions pédoclimatiques favorables.

Remontante (adj) : qualifie une plante dont la floraison et la fructification se répète au cours de la saison de végétation.

Réniforme (adj) : qualifie un organe qui a la forme d’un rein.
Répandue (adj) : qualifie une espèce dont la distribution est plus large que la moyenne.

Replum (nm) : dans la silique ou la silicule des Brassicacées, fausse cloison d'origine placentaire séparant les deux loges et persistant après la déhiscence de ce fruit.

Reposoir (nm) : zones herbeuses où les animaux sauvages ou domestiques ont l’habitude de venir se reposer.

Résine (nf) : sécrétion collante et visqueuse sécrétée par les conifères pour se protéger des insectes qui attaquent le bois.

Résineux (nm) : groupe d’arbre comprenant principalement des conifères : pin, sapin, épicéa, mélèze, if, cyprès, cèdre, genévrier et thuya, mais aussi des groupes plus primitifs auxquels appartiennent les Cycas ou les Ginkgos.

Résinifère (adj) : qualifie une espèce qui produit de la résine.

Résolutif (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui diminue les inflammations des tissus organiques.
Respiration (nf) : opération inverse de la photosynthèse, au cours de laquelle des matières organiques sont décomposées en dioxyde de carbone et en eau, avec dégagement d'énergie. Les plantes respirent le jour et la nuit.

Résupination (nf) : désigne la torsion de 180° d’une fleur et de son ovaire infère autour du pédoncule, le sépale dorsal passant donc en position ventrale. C’est le cas des fleurs de certaines orchidées. Adj. : résupiné.

Réticulé (adj) : qualifie un ensemble de nervures ou de stries qui forme un réseau, comme un filet. Syn. : réticulaire.

Rétinacle (nm) : petit organe visqueux portant les pollinies chez les Orchidacées, dispersant ainsi le pollen en se détachant.
Retombant (adj) : qualifie le port pendant d'une plante.

Rétracté (adj) : brusquement réfléchi sur lui-même comme par suite d’une cassure.

Rétrorse (adj) : qualifie un organe comme un poil, une épine ou une dent, recourbé vers le bas. Ant. : Antrorse.
Rétus (adj) : à sommet tronqué et légèrement déprimé.

Reviviscents (adj) : qualifient certaines mousses et lichens, capable de revivre après avoir perdu presque entièrement leur eau.

Révolutée (adj) : qualifie la marge d'une feuille qui est repliée vers l'extérieur, enroulée à l’envers.

Rhéophyte (nf) : type de plante aquatique capable d’évoluer dans les zones de fort courant, en littoral ou rivière.

Rhizobactérie (nf) : désigne un microorganisme dont l’habitat naturel est proche, sur, ou dans des racines de plantes.

Rhizoderme (nm) : tissu de revêtement des racines ayant un rôle d’absorption plus que de protection.

Rhizoïde (nm) : poil à fonction fixatrice et absorbante des gamétophytes, des Bryophytes, des Ptéridophytes et des thalles de certaines algues.

Rhizomateux (adj) : qui a les caractéristiques d’un rhizome.
Rhizome (nm) : tige sans chlorophylle à réserves nutritives des plantes herbacées poussant horizontalement sous la surface du sol.

Rhizosphère (nf) : désigne la zone du sol située dans l'entourage immédiat des racines d'une plante et de leurs micro-organismes, tels que des bactéries, des champignons, mais aussi des virus non-infectieux dits persistants.

Rhomboïdal (adj) : qualifie un organe qui a la forme d’un losange. Syn. : rhombique.

Rhytidome (nm) : couche externe de l'écorce, liégeuse, imperméable et crevassée, protégeant les tissus internes.

Ridulée (adj) : qualifie la surface d’un organe faiblement, finement ridé. Syn. : riduleuse.

Ripicole (adj) : qualifie une espèce se développant sur une zone plus ou moins large longeant un cours d'eau. Syn. : riparienne.

Ripisylve (nf) : formation boisée ou forestière qui se développe sur les bords des cours d'eau.

Roncinée (adj) : qualifie une feuille pennatifide à dents aiguës rabattues vers le bas, et de taille décroissante du haut vers le bas.

Rosacée (adj) : qualifie une fleur typique, régulière, à symétrie rayonnée, presque toujours parfaite et pentamère.

Roselière (nf) : zone marécageuse plantée de roseaux, de hautes Poacées, biotope riche très apprécié par la faune aviaire.
Rosette (nf) : ensemble de feuilles étalées en cercle à partir du collet de la plante et plus ou moins posé sur le sol. Adj. : rosulaire.

Rostellum (nm) : chez les fleurs d’Orchidées, lamelle stérile séparant le stigmate de l’anthère, empêchant l’autofécondation.

Rostré (adj) : qualifie un organe prolongé par une sorte de bec.

Rotacée (adj) : qualifie une corolle dont les pétales sont soudés en court tube à la base puis étalés comme les rayons d'une roue.

Rubanée (adj) : qualifie une feuille en forme de ruban dont les deux extrémités sont d’une largeur plus ou moins égale.

Rubéfiante (adj) : qualifie une substance végétale dont l'application sur la peau produit une rougeur intense et passagère.

Rubescent (adj) : qualifie un organe dont la couleur tire légèrement vers le rouge, ou qui rougit en vieillissant.
Rubigineux (adj) : qualifie un organe de couleur rouille.

Rude (adj) : qualifie une tige ou une feuille garnie de poils courts et raides qui la rendent rugueuse au contact. Syn. : rugueuse.

Rudérale (adj) : qualifie une espèce poussant dans les zones d'activité humaine.

Ruminé (adj) : qualifie l'albumen de certaines graines qui comporte des sinuosités.

Rupicole (adj) : qualifie une plante poussant sur des substrats pierreux ou dans les fissures des rochers. Syn. : saxicole.

Rustique (adj) : désigne une espèce capable de se développer en dépit des conditions défavorable du milieu où elle vit.

 

                                                       A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z