Lexique :

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z

A-E  |  F-J  |  K-O  |  P-T  |  U-Z  |  Couleurs  |  Accueil  |  Les Monocotylédones  |  Les Dicotylédones  |  Les Ptéridophytes

►télécharger le Lexique en pdf

Abaxial (adj) : qualifie la partie d'un organe la plus éloignée de l'axe qui la porte. Syn. : dorsal. Ant. : adaxial.

Abiéticole (adj) : désigne une espèce s'épanouissant sous les sapins.

Abortif (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui peut agir négativement sur une grossesse.

Abscission (nf) : processus préparatoire à la chute des feuilles, fleurs ou fruits, traduit essentiellement par la différenciation d'une zone de cellules subérisées à la base du pétiole d'une feuille ou du pédoncule d'une fleur ou d'un fruit.

Abyssale (adj) : qualifie une plante orophile, donc de haute montagne, trouvée anormalement à fort basse altitude.

Acanthocarpe (adj) : qualifie un fruit hérissé de fortes épines.

Acarpe (adj) : qualifie une plante dépourvue de fruits, qui ne produit pas ou plus de fruits.

Acaule (adj) : se dit d'une plante n'ayant pas de tige apparente.

Accombant (adj) : qualifie un embryon dont la racine est accolée au bord des deux cotylédons.

Accommodat (nm) : ensemble des modifications morphologiques non héréditaires que présente une plante, sous l'influence d'un milieu dont les caractères s'écartent de la normale pour l'espèce.

Accrescent (adj) : qualifie un organe qui continue à croitre après la floraison et la fructification.

Acétabulé (adj) : en forme de coupe ou de soucoupe.

Achlamydé (adj) : qualifie une fleur dépourvue de périanthe, sans corolle ni calice.
Aciculaire (adj) : ayant l'aspect d'un aiguillon mince et raide.

Acicule (nm) : petit aiguillon délicat et ordinairement droit. Adj. : aciculé.

Aciculifolié (adj) : qualifie une plante  munie de feuilles sous forme d’aiguilles.

Acidicline (adj) : qualifie une espèce poussant sur un substrat légèrement acide.

Acidiphile (adj) : qualifie une espèce qui préfère ou exige un substrat acide à pH < 5. Ant.: basiphile, neutrophile.

Acmé (nm) : point culminant, sommet.

Acotylédone (adj) : désigne les plantes sans cotylédons et se reproduisant par des spores.

Acro- : préfixe indiquant un rapport avec la partie la plus élevée.

Acrocarpe (adj) : qualifie des mousses dont les archégones sont situés au sommet de la tige.

Acrofuge (adj) : qualifie le  développement d'organes par apparitions successives du sommet vers la base de l'axe.

Acrogamie (nf) : type de fécondation d'un ovule dont le micropyle est obturé par les téguments.

Acropète (adj) : qualifie le développement d'organes (feuilles, fleurs, rameaux) s'effectuant de la base vers le sommet.

Acroscopique (adj) : désigne la portion de subdivision du limbe d'une feuille pennée ou d'une fronde, dirigée vers l'apex de celle-ci. Ant.: basiscopique.

Acrotone (adj) : qualifie un rameau dont le développement des bourgeons axillaires est d’autant plus important qu’il est situé à proximité du bourgeon apical.
Actinomorphe (adj) : qualifie une fleur ayant plusieurs plans de symétrie axiale, dit en étoile. Syn.: polysymétrique. Ant.: zygomorphe.

Actinorhizienne (adj) : qualifie une plante capable de vivre en symbiose avec un actinomycète, eubactérie fixatrice d'azote.

Actinostèle (nf) : stèle dont la colonne ligneuse centrale côtelée, a un contour étoilé en section transversale.

Aculéole (nm) : désigne un aiguillon très petit.
Acumen (nm) : pointe fine et allongée terminant un organe, souvent une feuille ou un pétale. Adj.: acuminé.

Acuolaire (adj) : qualifie un poil ayant l'aspect d'un aiguillon très fin.

Acutilobé (adj) : qualifie le limbe d'une feuille dont les lobes sont pointus, presque piquants.

Acyclique (adj) : qualifie une fleur dont les pièces florales s'insèrent sur le réceptacle en disposition spiralée.

Adaxial (adj) : qualifie la partie d'un organe tournée en direction de l'axe qui le porte. Syn. : ventral. Ant. : abaxial.

Adelphe (adj) : qualifie un androcée dont les étamines sont soudées par leurs filets.

Adhérent (adj) : qualifie un organe, ou une partie de cet organe, soudé entièrement ou partiellement avec une formation voisine.

Adné (adj) : qualifie un organe soudé ou fusionné latéralement à un autre contigu de nature différente.

Adossé (adj) : qualifie une pré-feuille ou un sépale qui se trouve placé entre l'axe floral et l'axe inflorescentiel.

Adret (nm) : en montagne, versant plus ensoleillé d’une vallée exposée au sud. Ant. : ubac.
Adventice (adj/nf) : plante que l'on rencontre accidentellement et sporadiquement en dehors de son aire de répartition normale, sans que l’homme ait participé volontairement à son introduction, et n'y persistant généralement que peu de temps.

Adventif, ive (adj) : se dit d'un organe qui se développe en un endroit différent de son point de croissance ordinaire,  notamment d'une racine qui pousse au nœud d'une tige rampante.

Aérenchyme (nm) : tissu végétal comportant des poches d’air entre les cellules, notamment chez les plantes aquatiques.

Aéricole (adj) : qualifie une plante préférant pousser à l'air libre et non dans l’eau ou au contact du sol.

Aérifère (adj) : qualifie un tissu contenant de nombreuses lacunes ou cavités remplies d’air.

Aérohalophile (adj) : qualifie une espèce acceptant d'être fréquemment exposée aux embruns salés.

Aéropalynologie (nf) : étude de la qualité et de la quantité des pollens présents dans l'atmosphère.

Aérophyte (nm) : type de plante qui vit à l’air libre, sans puiser sa nourriture dans le sol ou dans l’eau.

Agame (adj) : qualifie la plante se reproduisant par multiplication végétative, en l'absence d’organes reproducteurs.

Agamonoïque (adj) : qualifie une espèce qui porte à la fois des fleurs hermaphrodites et des fleurs stériles.

Agamospermie (nf) : type d’apomixie dans laquelle il y a formation d’embryons et de graines en dehors de la reproduction sexuée. On distingue deux voies : l’apogamie et l’aposporie.

Agéotropique (adj) : qualifie un organe, comme certaines racines, qui pousse anormalement vers le haut contre la gravitation.

Agglomérés (adj) : qualifie des organes réunis en masse compacte, en boule ou en tête.

Agrégat (nm) : désigne un groupe d'espèces ou de sous-espèces très proches.

Agrégé (adj) : en groupes ou bouquets serrés, denses. Qualifie aussi une espèce composée de nombreuses sous-espèces très proches, souvent difficiles à distinguer les unes des autres.

Agrume (nm) : baie dont l'endocarpe est succulent. Syn. : hespéride.
Aigrette (nf) : faisceau ou couronne de poils, de soies ou d'écailles, surmontant certains akènes. Syn.: pappus.

Aigu (adj) : qui se rétrécit progressivement en pointe d'un angle < 45°. Ant.: obtus.

Aiguille (nf) : feuille allongée, fine et pointue, caractéristique de nombreuses espèces de conifères.

Aiguillon (nm) : pointe courte, dure et aiguë, adhérant à l’écorce des troncs ou parsemant les tiges des Rosacées.

Aile (1) (nf) : expansion périphérique ou marginale, plus ou moins large, d'un organe (tige, fruit, utricule, graine).

Aile (2) (nf) : un des deux pétales latéraux de la corolle de nombreuses Fabacées. Adj. : ailé.

Aile (3) (nf) : un des sépales pétaloïdes du calice des polygala.

Aire de distribution (nf) : ensemble du territoire où l'on rencontre une espèce végétale.

Aire disjointe (nf) : se dit des populations discontinues d’une espèce végétale.

Airelle (nf) : baie charnue des arbrisseaux du genre vaccinium de la famille des Ericacées.
Aisselle (nf) : angle supérieur formé par une feuille ou un tubercule et une tige.
Akène (nm) : fruit sec, indéhiscent, formé d'un carpelle qui ne contient qu'une seule graine. Syn. : achène.

Albédo (nm) : portion blanche plus ou moins spongieuse, quelquefois réticulée, du péricarpe des agrumes.

Alberge (nf) : sorte de pêche ou d’abricot d'un goût très agréable dont la pulpe est très adhérente au noyau.

Albiflore (adj) : qualifie la variété d’une espèce dont la corolle, habituellement colorée, est totalement blanche.

Albinisme (nm) : phénomène occasionnel de décoloration génétique d'un organe, le plus souvent de la corolle.
Albumen (nm) : partie de la graine, chargée de substance nutritive, entourant l'embryon. Adj. : albuminé.

Alcaloïdes (nm) : substances végétales azotées ayant des propriétés toxiques, thérapeutiques, comme la morphine, la strychnine…

Alcoolature (nf) : préparation pharmaceutique obtenue par l'action dissolvante de l'alcool sur les plantes qui y macèrent.

Alcooligène (adj) : qualifie une plante riche en amidons ou en sucres fermentescibles en alcools.

Alêne (en) (adj) : qualifie un organe se terminant en pointe comme un poinçon. Syn. : subulé.

Aliforme (adj) : qualifie un organe en forme d'aile.

Alise (nf) : fruit de l'alisier. Deux sorbiers portent le nom d'alisier : Sorbus aria et S. terminalis (Rosacées).

Alizarine (nf) : matière colorante rouge extraite de la racine de la garance des teinturiers (Rubia tinctorum, Rubiacées).

Allélopathique (adj) : qualifie une espèce capable de produire des substances inhibant la croissance et le développement de nombreuses autres plantes et tendant ainsi à les supplanter.

Allélotriche (adj) : qualifie un axe ± quadrangulaire, tige ou rameau, présentant une pilosité sur deux faces opposées uniquement.

Allicine (nf) : fluide chimiquement instable et incolore, à l'odeur forte et du goût relevé de l'ail.

Allochtone (adj) : qualifie une espèce apparaissant dans un milieu qui se situe en dehors de son milieu naturel de croissance.

Allogamie (nf) : type de pollinisation nécessitant le pollen d'une autre fleur. Ant. : autogamie.

Allopatriques (adj) : qualifie deux taxons génétiquement proches dont les aires géographiques sont séparées.

Alnicole (adj) : qualifie une espèce qui pousse à proximité des aulnes (alnus, Bétulacées).

Alternes (adj) : qualifie des organes (feuilles en général) s'insérant chacun à des niveaux différents sur un axe.

Alternipétale (adj) : qualifie un androcée dont les étamines sont en position alterne par rapport aux pétales. Ant.: oppositipétale.

Alticole (adj) : qualifie une espèce qui vit en montagne, en altitude élevée.

Alvéole (nf) : petite fossette à contour souvent anguleux. Adj. : alvéolé.

Amande (nf) : graine d'un fruit à noyau. Se dit parfois, par extension, de toute graine dépouillée de ses téguments.

Amentifère (adj) : qualifie une plante dont les fleurs sont groupées en chatons, comme les saules.

Amphibie (adj) : se dit de plantes capables de vivre dans l'eau à la façon des plantes aquatiques, mais s'adaptant aussi à un sol marécageux ou simplement humide.

Ces plantes tolèrent de fortes variations du niveau de l'eau.

Amphigastre (nm) : feuille ventrale des hépatiques plus petite que les feuilles latérales, voire inexistante.
Amplexicaule (adj) : se dit d’une feuille, un pédoncule ou une foliole dont la base embrasse l'axe qui le porte.

Ampoule (nf) : vésicules ou vacuoles qu’on observe sur la tige des plantes aquatiques.

Amylacé (adj) : qualifie un organe particulièrement riche en amidon.

Analgésique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui atténue la douleur.

Anastomosées (adj) : qualifient les nervures d'une feuille formant un réseau, ou des sortes de mailles. Syn. : réticulées.
Anatomie (nf) : étude scientifique de la forme, de la disposition et de la structure des organes des plantes.

Anatrope (adj) : qualifie un ovule dont le micropyle est proche du hile, position la plus fréquente chez les Angiospermes.

Ancipité (adj) : comprimé et à bords plus ou moins tranchants, comme un glaive à deux tranchants.
Androcée (nm) : ensemble des étamines et staminodes d'une fleur, formant la partie mâle reproductrice des Angiospermes.

Androdioïque (adj) : espèce ayant des fleurs mâles et des fleurs hermaphrodites sur des pieds différents, aucunes fleurs femelles.

Androgyne (adj) : qualifie une espèce présentant des fleurs mâles et femelles en mélange.

Androgynophore (nm) : petit support surélevant, au-dessus du périanthe, les organes reproducteurs mâles et femelles de certaines fleurs, comme chez la Passiflore (Passiflora caerulea).

Andromonoïque (adj) : désigne une espèce portant distinctement à la fois des fleurs hermaphrodites et des fleurs mâles.

Androphore (nm) : tube entourant le gynécée, formé par les filets soudés des étamines et portant les anthères.

Anémochorie (nf) : désigne un type de dissémination des semences  par le vent.

Anémogamie (nf) : désigne un type de reproduction des plantes dans lequel le pollen est essentiellement véhiculé par le vent.

Anesthésique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui diminue la sensibilité.
Aneuploïde (adj) : dont le nombre de chromosomes n'est pas un multiple du nombre de base.

Anfractueux (adj) : qualifie la surface d’un organe présentant des creux et des bosses, des sinuosités difformes.

Angiocarpique (adj) : qualifie un fruit partiellement ou totalement enclos dans une coque, une cosse.
Angiosperme (nm) : végétal phanérogame dont les organes reproducteurs sont condensés en une fleur et dont les graines fécondées sont enfermées et protégées dans un fruit. Plante à fleurs.

Anguleuse (adj) : qualifie une tige dont les angles sont très prononcés. Syn. : angulaire.

Angustifoliée (adj) : qualifie une plante dont les feuilles sont réduites à d'étroites lames.

Angustiseptée (adj) : qualifie une silique ou une silicule comprimée parallèlement  à la fausse cloison (replum) qui est de ce fait étroite. Ant.: latiseptée.

Anisogamie (nf) : mode de reproduction où les gamètes mâles et femelles sont différents morphologiquement. Ant. : isogamie.

Anisophylle (adj) : qualifie une plante présentant, au niveau de ses nœuds, deux feuilles de taille et de forme différente.

Anisostémone (adj) : qualifie un androcée dont les étamines sont en nombre inférieur à celui des sépales ou des pétales.

Anisotropie (nf) : se dit d'un organe dont les propriétés varient suivant la direction que prend sa progression.

Annelé (adj) : en forme d'anneau ou muni d'un anneau. Syn. : annulaire ou annuliforme.

Annuel (adj) : qualifie un végétal réalisant son cycle biologique complet dans l'année puis mourant au terme de celui-ci.
Anthécologie (nf) : biologie de la fleur, étudie le fonctionnement des fleurs en relation avec leurs pollinisateurs.

Anthèle (nf) : inflorescence proche de l'ombelle, dans laquelle les pédoncules inégaux décroissent de l'extérieur vers l'intérieur.
Anthère (nf) : organe terminal renflé d'une étamine, produisant le pollen dans ses deux loges (thèques).

Anthéridie (nf) : organe en forme de massue contenant les gamètes mâles, chez les embryophytes.

Anthèse (nf) : moment de l’épanouissement de la fleur ayant l’aptitude à poloniser ou à recevoir les grains de pollen.
Anthocyanes (nm) : pigments végétaux donnant des nuances de rouge, bleu ou pourpre selon le pH du milieu. Adj.: anthocyané.

Anthode (nm) : type d’inflorescence en capitule, comme chez certaines Astéracées.

Anthophage (adj) : qui se nourrit de fleurs.

Anthophore (nm) : chez les Silènes, base étroite de la corolle, au-dessus du calice, portant celle-ci, les organes reproducteurs et à maturité, la capsule.
Anthophylle (adj) : petite feuille, partie essentielle de la fleur.

Anthoxanthine (nf) : pigments naturels jaunes, très fréquents dans les fleurs, les légumes et les écorces.

Anthropochorie (nf) : désigne la dispersion volontaire ou pas assurée par l'homme.

Antibactérien (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui combat les bactéries.

Anticatarrhal (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui réduit l’inflammation des muqueuses.

Antidiarrhéique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui lutte et stoppe la diarrhée.

Antiépileptique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui empêche l’épilepsie.

Antigalactogène (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui limite la sécrétion de lait.

Antiligule (nf) : chez les Poacées et les Carex, appendice membraneux prolongeant la gaine foliaire et opposé à la ligule.

Antiophtalmique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui calme les inflammations des yeux.

Antioxydante (adj) : qualifie la molécule d’une plante qui diminue l’oxydation d’autres substances chimiques.

Antiscorbutique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui apporte de la vitamine C.

Antiseptique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui combat les microbes.

Antispasmodique (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui atténue les crampes.

Antitussif (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui stoppe le reflex de la toux.

Antrorse (adj) : qualifie un organe comme un poil, une épine ou une dent, dirigé vers le haut. Ant. : retrorse.

Aoûtement (nm) : durcissement  et lignification d’une tige avant I’ hiver, et le plus souvent au mois d'août.

Apéritif (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui ouvre l’appétit.

Apérianthée (adj) : qualifie une fleur nue réduite aux étamines et aux pistils, donc sans corolle ni calice. Ex. : plante à chatons.

Aperture (nf) : ouverture dans la paroi (exine) du grain de pollen, permettant la sortie du tube pollinique.
Apétale (adj) : qualifie une plante dont les fleurs sont seulement composées de sépales parfois colorés.
Apex (nm) : sommet, extrémité.                                      

Aphylle (adj) : qualifie une plante ne possédant pas de feuilles, du moins apparemment.

Aphyllopode (adj) : désigne une  plante dont le renouvellement des tiges se fait par des bourgeons printaniers, et dont les feuilles basilaires sont desséchées au moment de l'anthèse.

Apical (adj) : qualifie ce qui se situe au sommet d'un organe ou même d'un organisme entier.

Apicifixe (adj) : désigne une anthère attachée au filet par son sommet.

Apiculé (adj) : qualifie un organe portant une petite pointe aiguë, courte et molle.

Apiol (nm) : principe actif des graines du persil, utilisé comme emménagogue et fébrifuge.

Apocarpe (adj) : caractérise un gynécée dont les carpelles sont tous libres entre eux. Syn. : apocarpellé. Ant. : syncarpe.

Apogame (adj) : désigne une espèce capable de se propager par voie non sexuée à partir d'une simple cellule diploïde.

Apomictique (adj) : qualifie une plante se reproduisant de manière asexuée, sans intervention de cellules mâles.

Apomixie (nf) : désigne une reproduction sans fécondation par multiplication des cellules non-sexuelles de l’ovule ou par multiplication végétative (marcottage, bulbille, propagule).

Apopétale (adj) : qualifie une corolle dont les pétales sont libres entre eux.

Apophyse (nf) : terme multi spécifique désignant un renflement, une protubérance coriace ou épineuse prolongeant un organe.

Apoplasme (nm) ensemble des parois cellulaires pecto-cellulosiques d'un végétal.

Aposépale (adj) : qualifie un calice à sépales libres entre eux.

Apostémone (adj) : qualifie un androcée dont les étamines sont libres entre elles.

Apotrope (adj) : qualifie un ovule dont le micropyle est du côté abaxial du funicule ; il peut prendre une position dressée ou pendante, par flexion du funicule. Ant. : épitrope.

Apozème (nm) : décoction ou infusion d'une ou de plusieurs substances végétales.

Appendice (nm) : toute partie accessoire prolongeant ou s’additionnant à un organe.

Appendiculé (adj) : qualifie un organe terminé de manière assez longuement effilée ou muni d’autres espèces d’appendices.

Appliqué (adj) : appuyé sur un autre organe, sans y adhérer.                  

Apprimé (adj) : qualifie un organe très fortement appliqué mais non soudé à un autre.

Âpre (adj) : qualifie un organe qui présente des aspérités.

Aptère (adj) : qualifie un fruit ou une graine dépourvu d'ailes membraneuses.

Aquatique (adj) : se dit d'un végétal dont la base au moins croît sous l'eau. Chez certaines plantes aquatiques, l'appareil végétatif est entièrement immergé, chez d'autres en partie seulement, ou flottant.

Aranéeux (adj) : couvert de poils fins entrecroisés comme les fils d’une toile d’araignée. Syn. : arachnoïde.
Arborescent (adj) : qui prend les caractères d'un arbre. Syn. : arboriforme.

Arbre (nm) : végétal ligneux à port unique et droit d’au moins 5 m à l’âge adulte, et dont le tronc ne porte des branches qu'à partir de 2 m du sol.
Arbuste (nm) : végétal ligneux dont la tige n'est pas ramifiée dès la base et dont la hauteur ne dépasse pas 7 m. Adj. : arbustif.

Archégone (nm) : organe en forme de bouteille contenant un gamète femelle unique chez les Bryophytes.

Archéophyte (nm) : désigne une plante présente aux abords des cultures depuis la Préhistoire.

Arénicole (adj) : qualifie une plante qui affectionne les terrains sablonneux.
Aréole (nf) : dans la famille des Cactacées, coussin portant les épines et sur lequel prennent naissance les poils laineux, les feuilles (si elles existent) et les rameaux latéraux.

Aréolé (adj) : qualifie un organe présentant des taches circulaires.

Arête (nf) : soie raide présente sur les glumelles de certaines graminées.

Argicole (adj) : se dit d’une espèce préférant les sols argileux.

Arhize (adj) : se dit d'une plante sans racines.
Arille (nm) : excroissance charnue ou membraneuse enveloppant partiellement une graine. Ex.: faux fruit de l’If. Adj. : arillé.

Aristé (adj) : qualifie un organe pourvu d’une arête. Ant.: mutique.

Aromate (nm) : substance végétale odoriférante utilisée soit dans leur état naturel soit après un traitement comme la torréfaction.

Aromathérapie (nf) : type de soins médicaux employant les extraits d’huiles essentielles ou essences végétales.

Aromatique (adj) : qualifie une plante contenant des huiles essentielles odorantes comme celles de la famille des Lamiacées.

Article (nm) : portion d’organe se séparant d’elle-même du reste de l’organe en un point dit articulation.

Articulé (adj) : qualifie un organe formé d'une succession d'éléments ou d’articles.

Arvicole (adj) : se dit d'une espèce ou d'une végétation spontanée strictement liée aux champs, aux terres cultivées.

Ascendant (adj) : se dit d’un organe, surtout d’une tige ou d’un rameau, couché à la base et redressé plus haut à la verticale.

Ascidie (nf) : feuille des plantes carnivores enroulée en cornet ou en tube plus ou moins évasé. Syn. : urne.

Asépale (adj) : qualifie une fleur dépourvue de sépales.

Asexué (adj) : dépourvu de sexe. Reproduction asexuée: reproduction sans l'intervention du phénomène sexuel.

Aspérulé (adj) : qualifie un organe rugueux, couvert de fines aspérités.

Assimilât (nm) : substance synthétisée par la photosynthèse, dans les tissus chlorophylliens de la plante.

Astringent (adj) : qualifie l’élément chimique actif d’une plante qui raffermit les tissus organiques.

Atélochorie (nf) : désigne une dissémination des diaspores à proximité immédiate de la plante mère.

Atropine (nf) : alcaloïde présent dans diverses plantes de la famille des Solanacées.

Atténué (adj) : qui diminue progressivement de largeur ou d’épaisseur, soit vers la base, soit vers le sommet.

Aubier (nm) : partie tendre et blanchâtre du bois, située entre le bois de cœur et l'écorce.

Aulnaie (nf) : formation végétale dominée par les aulnes.

Auricule (nf) : petites saillies en forme d'oreille à la base d'une feuille ou d'une bractée.

Auriculé (adj) : qualifie un organe portant double latéralement de courts appendices plus ou moins arrondis (Oreillettes).

Autochore (adj) : qualifie une plante dont les graines sont dispersées par une action mécanique de la plante elle-même.

Autochtone (adj) : qualifie une plante indigène, caractérisée par son particularisme génétique et adaptée au site où elle pousse.

Autoféconde (adj) : qualifie une plante qui peut produire des graines fertiles par pollinisation directe. Syn.: autofertile.

Autogame (adj) : fleur qui adopte l’autopollinisation. Ant. : allogame.

Autopollinisation (nf) : le pollen passe des anthères aux stigmates de la fleur ou d'une fleur de la même plante.
Autostérilité (adj) : phénomène propre aux plantes qui sont stériles avec leur propre pollen. la fructification ne s'opère que si le stigmate d'une fleur est fertilisé par le pollen d'un autre individu de la même espèce. Adj.: autostérile.

Autotrophe (adj) : qualifie une plante apte à créer sa propre matière organique à partir d'eau, d'éléments minéraux ou chimiques, ou d'une source lumineuse. Ant.: hétérotrophe.

Auxèse (nf) : accroissement irréversible de la taille d'une cellule végétale dans une ou trois dimensions.

Auxine (nf) : hormone de croissance produite par le végétal lui-même, déterminant le grandissement des cellules de ses organes.

Aveline (nf) : fruit ovoïde du noisetier (corylus) formant des groupes de deux ou trois appelés trochets.

Avorté (adj) : se dit d’un organe arrêté dans son développement.

Axe (nm) : tige (primaire), rameau ou pédoncule (secondaire), sur lesquels se fixent les feuilles ou les fleurs.

Axile (adj) : se dit de tout phénomène ayant son siège dans l’axe central d’un organe.
Axillaire (adj) : qualifie un organe qui se situe à l'aisselle d'un autre. Ou se dit d'une préfloraison où l'étendard recouvre les ailes.

Axillant (adj) : qualifie un organe à l'aisselle duquel se situe un autre organe.

 

                                                       A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V X Y Z